La notion "gothique" traduite dans la culture pop du Japon contemporain

Autores

  • Miki Okubo Université Paris 8

DOI:

https://doi.org/10.35921/jangada.v1i17.351

Palavras-chave:

Le roman gothique, La Gothic and Lolita, La sous-culture japonaise contemporaine, Défence de soi, L'infantilisme

Resumo

Le mouvement « Gothic and Lolita » est à la fois le style vestimentaire et une pratique philosophique développée dans la société japonaise depuis les années 1990, son influence se fait sentir dans différents milieux culturels et son origine est issue du roman gothique. Le présent article met en lumière un processus unique du transfert culturel de la notion « gothique » dans la culture japonaise contemporaine comme un phénomène culturel issu de différentes cultures, évolué au sein d’une culture autochtone plus traditionnelle. L’association de la notion « gothique » à la notion « lolita » est expliquée par deux causes : l’admiration totale des Japonais envers la culture occidentale et l’infantilisme comme trait culturel. Même si le concept de Lolita est emprunté au roman de Nabokov, sa signification est déformée dans le style Gothic and Lolita. Cette mode et sa pratique ont reçu une signification complexe de défense de soi avec des éléments gothiques afin de préserver à jamais la nature de Lolita et de refuser d’être consommée dans la société en tant que femme mûre. De cette façon, le concept gothique a été transformé et aliéné afin de s’adapter aux idées culturelles autochtones dans le transfert culturel vers la culture japonaise.

Referências

OKUBO, Miki

Docteur en esthétique et art contemporain, qualifiée de maîtresse de conférence. Elle est enseignante universitaire depuis 2012, chercheuse associée au Laboratoire AI-AC, TEAMeD, Université Paris 8. Contact: mimi.okb@gmail.com

Publicado

2021-08-09

Como Citar

Okubo, M. (2021). La notion "gothique" traduite dans la culture pop du Japon contemporain. Jangada: Crítica | Literatura | Artes, 1(17), 390-408. https://doi.org/10.35921/jangada.v1i17.351