Le genre national comme transfert culturel

Autores

  • Anne-Frédérique Schläpfer Université de Genève

DOI:

https://doi.org/10.35921/jangada.v1i17.364

Palavras-chave:

Transfert culturel, Traduction, Genre national, Roman anglais, Littérature mondiale, Histoire littéraire

Resumo

Cet article propose de considérer les relations entre la littérature francophone et les littératures étrangères en s’appuyant sur la notion de genre national. Bien que la théorie et l’histoire littéraires aient recouvert le concept de genre national par d’autres types de catégorisation, l’article cherche à montrer qu’il n’en a pas moins structuré les manières de penser la circulation mondiale de la littérature tout au long de la première partie de XXe siècle et qu’il constitue, dès lors, un exemple particulier de transfert culturel. En partant de l’exemple du « roman anglais », façonné dans le monde francophone entre le début des années 1920 et la fin des années 1940 à partir d’une vague de traductions, il s’agit de restituer comment la réception francophone a construit ce genre national, quels acteurs y ont participé et quels usages ils ont en proposé.

Referências

ARMSTRONG, N. Desire and Domestic Fiction : A Political History of the Novel. Oxford : Oxford University Press, 1987.

BELGION, M. Propos sur la littérature anglaise. Paris: Éditions de Flore, 1947.

BOURDIEU, P. Manet : une révolution symbolique. Cours au Collège de France (1998-2000). Paris : Raisons d’agir/ Seuil, 2013.

BOURGET, P. Nouvelles pages de critique et de doctrine. Paris : Plon, 1922.

CAZAMIAN, L. et LEGOUIS, É. Histoire de la littérature anglaise. Paris : Hachette, 1924.

CHARLE, C., « Champ littéraire français et importations étrangères. De la vogue du roman russe à l’émergence d’un nationalisme littéraire (1886-1902) ». In : ESPAGNE, M. et WERNER, M. Philologiques III. Qu’est-ce qu’une littérature nationale ? Approches pour une théorie interculturelle du champ littéraire. Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 1994.

CHEVALLEY, A., Le Roman anglais de notre temps, Oxford : Éditeur de l’Université, 1921.

COHEN, M., The Sentimental Education of the Novel, Princeton: Princeton University Press, 1999.

________. « Narratology in the Archive of Literature ». Berkeley. In : Representations, vol. 108, n° 1, 2009, p. 51-75. https://doi.org/10.1525/rep.2009.108.1.51

DELATTRE, F., Le Roman psychologique de Virginia Woolf, Paris : Vrin, 1932.

DIGEON, A. Histoire illustrée de la littérature anglaise. Paris : Didier, 1947.

DOTTIN, P. La Littérature anglaise. Paris : Armand Colin, 1931.

DU BOS, C. Approximations. Paris : Corrêa, 1922-1937.

ELIOT, T.S. « Le roman anglais contemporain ». La Nouvelle Revue française. Paris, n° 164, p. 669-675, 1927.

ENGEL, C.-É. Profils anglais. Romanciers de guerre, Charles Morgan, Aldous Huxley, Mazo de La Roche, Rosamund Lehmann, Anne Bridge, Colonel Lawrence, Rex Warner, Stephen Haggard, James Aldridge. Neuchâtel : À la Baconnière, 1946.

________. Esquisses anglaises. Ch. Morgan, Graham Greene, T. S. Eliot. Paris : Éditions Je sers, 1949.

ESPAGNE, M. et WERNER, M. « La construction d’une référence culturelle allemande en France : genèse et histoire (1750-1914) ». Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. Paris. n° 4, 1987, 969-992. https://doi.org/10.3406/ahess.1987.283428

________. « L’histoire littéraire et les frontières ». In : DEBAENE, V., MACE, M., JEANNELLE, J.-L. MURAT, M. L’Histoire littéraire des écrivains. Paris : Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2013.

EXIDEUIL, P. d’, « Perspectives anglaises ». Europe. Paris, p. 564-575, 15 avril 1929.

FROW, J. Genre. London ; New York, Routledge: Taylor & Francis Group, 2015.

GENETTE, G. L’Œuvre de l’art. Immanence et transcendance, t.1. Paris : Éditions du Seuil, 1994.

GILLET, L. Esquisses anglaises. Paris : Firmin-Didot et Cie, 1930.

JALOUX, E. Au pays du roman. Corrêa : Paris, 1931.

LALOU, R. Panorama de la littérature anglaise contemporaine. Paris : Éditions Kra, 1926.

LARBAUD, V. Ce vice impuni, la lecture. Domaine anglais. Paris : Gallimard, 1998 [1925 ; 1936].

MACCARTHY, D. « Le roman anglais d’après-guerre (1919-1929) ». Revue de Paris. p. 129-152, 1er mai 1932.

MAUROIS, A. Les Anglais. Paris : Éditions des Cahiers libres, 1927.

________. « Quatre études anglaises ». Paris : Cahiers de la Quinzaine, 1927.

________. Relativisme. Paris : Éditions Kra, 1930.

________. Fragment d’un journal (août-septembre 1930), Relativisme suite. Paris : Sagittaire, 1931.

MERCANTON, J. Écrits sur James Joyce. Vevey : L’Aire bleue, 2002.

MORETTI, F. « The spell of indecision ». New Left Review. London, vol. 164, p. 27-33, 1987.

________. Modern Epic. The World System from Goethe to Garcia Marquez. London ; NewYork : Verso Books, 1996 [1994].

________. Atlas du roman européen 1800-1900. Paris. Seuil, 2000.

________. Graphes, cartes et arbres. Modèles abstraits pour une autre histoire de la littérature. Paris : Les prairies ordinaires, 2008.

________. Distant Reading, London ; New York: Verso, 2013.

PHILIPPE, G. Le Discours en soi. La représentation du discours intérieur dans les romans de Sartre. Paris : Honoré Champion, 1997.

RAIMOND, M. La Crise du roman. Des lendemains du Naturalisme aux années vingt. Paris : José Corti, 1966.

ROUSSEAUX, A. Littérature du vingtième siècle. Paris : Albin Michel, 1938.

ROZ, F. Le Roman anglais contemporain. George Meredith, Thomas Hardy, Mme Humphry Ward, Rudyard Kipling, H.G. Wells. Paris: Hachette, 1921.

SAILLENS, É. Esquisse des littératures de langue anglaise. Grande-Bretagne, Irlande, Inde, Dominions, États-Unis. Paris : H. Didier, 1938.

SCHAEFFER, J.-M. Qu’est-ce qu’un genre littéraire ?. Paris: Seuil, 1989.

SIMON, I. Formes du roman anglais de Dickens à Joyce. Liège : Faculté de philosophie et lettres, 1949.

THÉRENTY, M.-È. et KALIFA, D., « Introduction », Médias 19 [En ligne], Dominique Kalifa et Marie-Ève Thérenty (dir.), Les Mystères urbains au XIXe siècle : Circulations, transferts, appropriations, Publications mis à jour le : 09/03/2015, URL : http://www.medias19.org/index.php?id=21999

THIBAUDET, A. Étranger ou Études de littérature. Genève ; Paris : Éditions de la Petite-Fusterie ; Librairie J. Budry & Cie, 1925.

________. « Le roman domestique » [1924]. in Réflexions sur la littérature. Paris, Gallimard, p. 877-892, 2007a.

________. « Du roman anglais » [1921]. in Réflexions sur la littérature. Paris, Gallimard, p. 589?598, 2007b.

________. « Le roman urbain » [1924]. in Réflexions sur la littérature. Paris, Gallimard, p. 893-903, 2007c.

VUILLIOMENET, J. « Les femmes et les livres. Cinq romancières anglaises ». Le Mouvement féministe. Genève, n° 20, vol. 375, p. 23, 1932.

WILFERT-PORTAL, B. « Cosmopolis et l’homme invisible ». Paris, Actes de la recherche en sciences sociales, vol. 144, n° 1, pp. 33-46, 2002. https://doi.org/10.3917/arss.144.0033

________. Paris, la France et le reste. . . : importations littéraires et nationalisme culturel en France, 1885-1930. 2003, Thèse de doctorat, Université Paris-Sorbonne, Paris.

Publicado

2021-08-09

Como Citar

Schläpfer, A.-F. (2021). Le genre national comme transfert culturel. Jangada: Crítica | Literatura | Artes, 1(17), 318-339. https://doi.org/10.35921/jangada.v1i17.364